samedi 9 août 2014

RUSSIAN TANKS CROSSING THE UKRANIAN BORDER ! DES TANKS RUSSES FRANCHISSENT LA FRONTIERE UKRAINIENNE !


This amazing NATO video clearly shows "unmarked" nuclear russian tanks T-34 crossing the ukranian border.

Cette vidéo époustouflante de l'OTAN montre clairement des tanks nucléaires russes T-34 "banalisés" en train de franchir la frontière pour envahir l'Ukraine.




One proof more against the ugly Russians !

Une preuve de plus contre les affreux Russes !



Bon, plus sérieusement, si vous voulez vous faire un idée sur ce qui se passe vraiment en Ukraine, il y a un site de référence, et c'est celui d'Olivier Berruyer, dont voici le lien 

www.les-crises.fr



2 commentaires:

  1. Cette vidéo époustouflante de l'OTAN montre clairement des tanks nucléaires russes T-34 "banalisés" en train de franchir la frontière pour envahir l'Ukraine.
    *********************************************************************************************Il l y a la dessus un gros très gros fantaisiste, Je ne pense pas que ce soit moi !
    Les T- 34 Premiers chars Soviétiques lourds(( pas Russes )) fabriqués en grands secrets en Sibérie, firent leur apparition au cours de la bataille de
    Moscou fin 1941. A titre d'informations Camarade de l'A.F.P, souffrez que je
    vous le précise, ces chars armés d'un canon long de 76 m/m2 propulsés
    les premiers par un Moteur de 600 Chevaux effectifs, d'Aviation, de marque B.M.V Allemande si je ne m'abuse, d'une suspension Nord Américaine dont j'ai oublié le nom; d'un blindage innovant de formes futuristes ressemblant un tantinet au Blindé Français des séries Françaises Somua S, de 1939.La boite de vitesse elle, de fabrication Soviétique avait fortement tendance à se bloquer; c'est pourquoi les premières séries opérationnelles étaient livrées, accrochée au blindage, une deuxième boite de vitesse en échange stendard.
    Malgré ce petit défaut, grâce à ses chenilles de quelques 76 centimètres
    de large d'où, passe partout , non embourbable contrairement aux chars
    Allemands le Gaz-oil insensible au froid, son blindage aux effets majorés
    de quelque 20% par l'aérodynamique, permit aux Blindés soviétiques
    d'éradiquer la supériorité Allemande jusqu'à la bataille de Kourks.

    RépondreSupprimer
  2. Merci cher Alamut pour toutes ces précisions historiques et techniques !

    RépondreSupprimer