vendredi 9 octobre 2015

BHL vu par DEPARDIEU

BHL, c'est une Mobylette intellectuelle qui clinque. On n'a pas envie de suivre une Mobylette. 

Il fait partie de ces gens qui animent les «Fermes des célébrités». C'est le chevalier blanc. Il donne des leçons et punit les gens. C'est une écharpe blanche comme le duc de Guise dans Cyrano. Ça manque de couilles, de panache là-dedans. 

C'est un beau «tuning», vous voyez, ces voitures de riche qu'on a «tunées» à mort. Je les regarde passer mais j'ai pas envie de monter dedans. 

Un jour, je lui ai dit «merde», ça te dit quelque chose, ça, merde?
interview pour le Figaro.Fr Culture, 23/03/2011

Je suis tombé par hasard sur ces propos savoureux du plus grand gaulois de tous les temps.

A propos de la mobylette, elle était de passage à ERBIL il y a quelques semaines pour dire qu'il fallait armer de façon conséquente les Peshmergas. 

Sur ce point, je suis d'accord avec elle. Je crois d'ailleurs que c'est le seul point que je partage avec ce 40 cm3. 

Sur Bachar el-Assad, sur la Syrie, sur la Libye, sur la crise des migrants, sur le mariage homosexuel, sur l'Ukraine, sur Poutine, nul accord.

Le fait que Depardieu-Obélix soit en Russie, dit bien que le cœur de la France, de la vraie France, est russe !


Résultat de recherche d'images pour "depardieu obelix"



2 commentaires:

  1. "Le vrai coeur de la Russie est en France", il faut le dire. Vous avez oublié de compléter votre propos en nous privant d'une symétrie pourtant pleine de potentiel !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Man Port Vila, vous avez raison "le vrai coeur de la Russie est en France", et c'est pour cela que le coeur russe saigne, car la France a trahi. Elle n'est plus ce qu'elle était.
      Trahison avec les frégates Mistral jamais livrées, trahison avec ce discours haineux qu'entretiennent les médias officiels français à l'égard de la Russie. Véritable propagande.
      Les Russes bombardent la Syrie, ce sont des monstres ! Pourtant les premiers témoignages nous apprennent que pour la première fois depuis des années DAECH et Al-Nosra reculent et que les terroristes décampent. En une semaine, les Russes ont plus fait contre le terrorisme que les Occidentaux en un an (de gesticulations).
      Enfin, ce "grand remplacement " qui est un délire dangereux d'après l'UMPS est une évidence pour tous les Russes qui visitent la France. Combien de fois, les ai-je entendus me dire "Je croyais aller à Paris, j'étais à Bamako. Je croyais aller à Nice, j'étais à Alger"...

      Supprimer